VIDÉO – La pollution de l’air à Paris, non merci !

L’association France nature environnement a placé un cube de toile blanche sur un toit de Paris. Objectif : sensibiliser la population à la pollution de l’air à Paris. Le résultat de l’expérience, explicite, est présenté dans une vidéo.

0
2459
Selon France nature environnement, les Français respirent environ 15 000 litres d’air pollué quotidiennement. - crédit photo : France nature environnement (capture d'écran) ©DR

« Rendez-moi mon air ». C’est le slogan de la campagne lancée par France nature environnement. Dans une vidéo postée sur YouTube le 19 novembre, l’association met en relief la pollution de l’air à Paris de manière simple et efficace. Au fil des jours, un cube de toile blanche positionné le 14 novembre sur un toit de la capitale change d’aspect en raison des polluants.

« Notre air est devenu irrespirable »

Pour mener à bien leur expérience, les membres de l’association ont appliqué de la colle sur l’une des faces du cube. Puis, petit à petit, les polluants s’y sont fixés et ont fait apparaître un message : « irrespirable » (les lettres ont été formées avec la colle). « Notre air est devenu irrespirable », dénoncent les auteurs du clip. Ils rappellent qu’il existe, pourtant, des solutions : « États, élus, citoyens, entreprises : tout le monde peut se mobiliser ».

> Lire aussi : Courir en ville n’est pas bon pour le cerveau

Selon France nature environnement, les Français respirent environ 15 000 litres d’air pollué quotidiennement. Seize agglomérations de plus de 100 000 habitants dépasseraient régulièrement le seuil de pollution aux particules fines établi par l’Union européenne (40 µg par m³ pour les PM10, 25 µg par m³ pour les PM2,5). Dans une étude parue en juillet dans The Lancet, des chercheurs révèlent que l’exposition à long terme aux particules fines (PM 10 et PM 2,5) augmente le risque de développer un cancer du poumon, même lorsque les niveaux de pollution sont inférieurs aux normes européennes. « Il n’existe pas de seuil en dessous duquel il n’y aurait pas de risque », insistent les auteurs des travaux.
 

France nature environnement dénonce la pollution de l’air à Paris :

© France nature environnement


> Lire aussi : L’air du métro serait nocif pour la santé ?

Damien Rigat