VIDÉO – Morgan Freeman : un dessin bluffant réalisé sur iPad

L’image ressemble à un portrait photographique de Morgan Freeman. Il s’agit en réalité d’un dessin réalisé au doigt sur un iPad Air par Kyle Lambert. Le travail de l’artiste est présenté en accéléré dans une vidéo.

0
1953
Kyle Lambert a réalisé un portrait de Morgan Freeman sur un iPad Air. - crédit photo : Kyle Lambert (capture d'écran) ©DR

Le résultat est impressionnant. L’artiste Kyle Lambert vient de poster sur YouTube une vidéo présentant en accéléré la réalisation de sa dernière œuvre. Il s’agit d’un portrait de l’acteur Morgan Freeman dessiné au doigt sur un iPad Air. Le résultat est tellement réaliste qu’on croirait observer une photographie.

Kyle Lambert : le souci du détail

L’artiste, qui vit en Grande-Bretagne, s’est servi de l’application Procreate. Dans une interview accordée à CGArena, il précise qu’une grande patience est nécessaire pour la réalisation de ce type de créations ainsi qu’un important souci du détail. Kyle Lambert est connu pour ses portraits de personnalités, parmi lesquelles Beyonce, Rihanna, Amy Winehouse, David Beckham ou encore Barack Obama. Il a l’habitude de travailler sur Mac et avec le logiciel Photoshop.

Sans iPad ou ordinateur, Kyle Lambert continuerait à créer

« Il n’y a pas de vrai secret pour réussir des dessins réalistes, assure Kyle Lambert. Il faut juste aller plus loin et passer du temps sur chaque partie de l’image. » L’utilisation d’objets high-tech n’est pas l’essentiel pour l’artiste. « Si je me réveille demain et que les ordinateurs n’existent plus, je pense que je ne mettrai pas longtemps à reprendre un crayon et de la peinture, j’étais heureux de travailler ainsi avant. La technologie ne fait que booster la créativité. » 

> Voir aussi : Une fillette autiste peint d’incroyables tableaux impressionnistes (vidéo)

Kyle Lambert n’est pas le seul à avoir choisi un iPad comme outil. L’artiste anglais David Hockney a lui aussi conçu des œuvres via la tablette d’Apple. Une exposition lui est consacré au musée de Young à San Francisco jusqu’au 20 janvier 2014.

Le travail de Kyle Lambert en accéléré :


© Kyle Lambert

Cécile David