VIDEO – Nova Delphini 2013 : une nouvelle étoile visible à l’oeil nu

Un astronome japonais a découvert la naissance d'une nouvelle étoile dans la constellation du Dauphin. Visible à l'oeil nu pendant quelques jours, elle a été baptisée Nova Delphini 2013.

0
1685
Nova Delphini 2013 a été repérée le 14 août dans le ciel ©DR

C’est un phénomène des plus rares que les férus d’astronomie ont pu observer ces jours-ci : la naissance d’une nouvelle étoile, dans la constellation du Dauphin. Logiquement baptisée Nova Delphini 2013, elle est visible avec des jumelles ou même à l’œil nu. Pour l’observer, rien de plus simple. Il suffit de repérer le « Triangle d’été », composé de trois étoiles, Véga, Altaïr et Deneb, et de trouver, légèrement au nord, une étoile très brillante.

Nova Delphini 2013 : comment est née cette étoile ?

La Nova Delphini 2013 n’est pas née de la dernière pluie. Sa « naissance » est en réalité due à la collision entre une naine blanche, soit un cadavre d’étoile, et une géante rouge, qui gravitaient à faible distance l’une de l’autre. L’ancienne étoile, plus petite mais plus dense que la nouvelle, a aspiré peu à peu la matière de sa compagne. A force de se confondre, le gaz des deux étoiles s’est échauffé et la pression est montée jusqu’à l’explosion qui a créé une nova, soit une étoile extrêmement brillante.

Dans ce cas précis, la luminosité de Nova Delphini 2013 a été multipliée par 150 000. C’est pourquoi les deux étoiles, qui n’étaient observables qu’à l’aide d’un télescope, sont désormais visibles à l’œil nu. Mais cette brillance ne devrait durer que quelques jours, avant de s’atténuer petit à petit.

Une naine blanche très gourmande

Si Nova Delphini 2013 disparaîtra sous peu, la naine blanche responsable de cette déflagration n’a pas dit son dernier mot. Une fois l’explosion achevée, elle aspirera de nouveau sa voisine jusqu’à la prochaine collision. Mais d’ici là, nous ne serons sûrement plus de ce monde.

Lire aussi : Des astronomes découvrent des étoiles à luminosité changeante

®Slooh Space Camera

Mathilde Bourge