VIDÉO : Prière de déféquer dans les toilettes

Alors que les chiffres officiels indiquent qu’un Indien sur deux déféquerait à l’air libre, l’Unicef tente de sensibiliser les habitants avec une vidéo des plus surprenantes.

0
1868
Selon les chiffres de l'Unicef, un habitant sur deux défèquerait à l'air libre ©Capture d'écran / Youtube

Les vidéos pour sensibiliser le public ne sont pas un phénomène nouveau. Tout le monde se souvient du spot préventif contre l’AVC, qui a fait le buzz en 2013. Aujourd’hui, on parle du clip surprenant de l’Unicef pour inciter les Indiens à déféquer aux toilettes.

65 millions de kilos d’excréments par jour

Alors que de ce côté du globe, le message peut paraître « absurde », en Inde, il prend tout son sens. Selon les chiffres de l’Unicef, organisme dépendant de l’ONU, un habitant sur deux déféquerait à l’air libre en Inde, soit 620 millions de personnes. « Chaque jour, la moitié du pays déverse ainsi 65 millions de kilos de crottes en extérieur », indique le site de la campagne.

Un phénomène qui pourrait prêter à sourire s’il ne soulevait pas des problèmes sanitaires importants, d’autant que cette pratique est très répandue chez les plus défavorisés. Pour soutenir cette campagne de sensibilisation, des internautes indiens appellent à signer une pétition (qui a déjà rassemblé 114 000 personnes à la cause) qui réclame aux autorités l’installation de toilettes publiques.

Un objectif, un message clair

Le clip, lui, risque bien de faire le buzz et de marquer les esprits. Sur un rythme entraînant, on voit se multiplier, à tous les coins de rue, des centaines de crottes en images de synthèse, jusqu’à étouffer et aliéner la population. Mais fort heureusement, au bout des quatre minutes, elles terminent toutes au fond de la cuvette.

Imaginé par l’agence presse UPI, ce clip pour le moins alléchant n’a qu’un seul objectif : inciter les Indiens à changer leurs habitudes en matière d’hygiène. Le message est clair : « Take The Poo To The Loo » (ramène la crotte aux toilettes). Des paroles qui restent en tête.

Voir la vidéo :

Laurie Ferrère