VIDEO – Sida : « pas de préservatif, pas de sexe »

Pour sa nouvelle campagne de prévention, AIDES a misé sur l'humour. Une façon originale de traiter un sujet on ne peut plus sérieux. Vidéo.

0
1787
AIDES lance la campagne "pas de préservatif, pas de sexe". ©DR

Utiliser l’humour pour évoquer un sujet grave, c’est possible. Dans sa campagne baptisée « NoSex », AIDES, la première association française de lutte contre le sida, propose un message simple et clair : « Pas de préservatif, pas de sexe ».

Contrairement à ce que cette dernière phrase laisse penser, les spots de l’association sont loin d’être moralisateurs. Dans les différentes vidéos (quatre au total), l’on observe des personnes nues s’adonnant à toute sorte d’activités car elles ne peuvent pas passer à l’acte sans préservatif.

Ainsi, AIDES mise sur l’humour en jouant sur le décalage entre la musique, très sensuelle, et une activité qui ne l’est pas du tout. Dans la vidéo ci-dessous, le couple n’a d’autre choix que d' »enfiler des perles ». Dans les autres spots, les deux jeunes gens écossent des petits pois, tricotent ou font un puzzle.

Lancée le 19 octobre, la campagne fait déjà le buzz sur la toile.

37 ans : l’âge moyen du dépistage du Sida

Pour un peu plus de sérieux, l’association n’hésite pas à ressortir quelques chiffres parlants : « tout le monde est concerné par l’épidémie, quel que soit son âge ou son orientation sexuelle », rappelle l’association. En France, l’âge moyen de découverte de séroposivité est de 37 ans. Cependant, la proportion des plus de 50 ans dans les nouvelles découvertes de séropositivité n’a cessé de croître depuis 2009.

Maxime Quéma