VIDÉO – Un drone ambulance pour secourir encore plus vite

Un élève ingénieur vient de présenter à l'université de Delft, aux Pays-Bas, un drone ambulance. L'engin peut apporter un défibrillateur sur les lieux d'un accident en un temps record et ainsi augmenter les chances de survie de la victime.

0
2603
Alec Momont souhaite encore améliorer son drone ambulance en y ajoutant quelques éléments supplémentaires, comme une dose d'insuline ou un masque à oxygène. - crédit photo : TU Delft ©Capture d'écran

Depuis quelques années, les drones se développent un partout dans le monde. Certaines sociétés en conçoivent pour livrer des colis ou des pizzas, d’autres pour servir l’armée ou mesurer le niveau de la pollution atmosphérique. Cette fois, c’est dans le domaine du secours médical que le petit appareil volant fait parler de lui. Alec Momont, un élève ingénieur belge de 23 ans, a réalisé un drone ambulance. Présenté la semaine dernière à l’université de Delft, aux Pays-Bas, l’engin est capable d’apporter un défibrillateur en une minute sur un lieu précis situé dans une zone de douze kilomètres carrés. Une petite révolution.

Des drones ambulance pour augmenter les chances de survie

Grâce à sa rapidité, la machine ferait « passer les chances de survie [de la victime] de 8 à 80 % », se félicite son concepteur dans un communiqué. Il rappelle qu’environ « 800 000 personnes subissent un arrêt cardiaque chaque année dans l’Union européenne », et que « seulement 8 % d’entre elles survivent ». « La principale raison est le temps relativement long nécessaire aux services de secours pour se rendre sur place, soit environ dix minutes alors que la mort dans ce genre de situation se produit après quatre à six minutes », précise Monsieur Momont.

Dans la vidéo de présentation (voir en fin d’article), une jeune fille appelle les urgences car elle pense que son père est en train de faire un infarctus. Au téléphone, un homme lui explique qu’un drone ambulance va lui venir en aide. L’appareil dispose d’un GPS pour se rendre rapidement sur le lieu indiqué. Il est également équipé d’une caméra et d’un micro pour que les gestes de première urgence puissent être réalisés avec le soutien de professionnels, en attendant l’arrivée d’une équipe.

Drone ambulance : le concepteur veut encore améliorer l’appareil

Les services de secours néerlandais ont montré un réel intérêt pour le produit. Mais pour l’instant, il ne s’agit que d’un prototype. Alec Momont souhaite encore améliorer sa création en y ajoutant quelques éléments supplémentaires, comme une dose d’insuline ou un masque à oxygène.

En France, de plus en plus de défibrillateurs autotomisés externes (DEA) sont mis à disposition dans les lieux publics. N’importe qui peut utiliser un DEA puisqu’une fois l’appareil activé, toutes les étapes d’utilisation sont précisées afin d’agir au plus vite auprès de la victime. Faciliter l’accessibilité de ces défibrillateurs par le biais de drones serait une véritable progression dans le monde du secourisme.

Lire aussi :

Bebop : un drone pour enregistrer des vidéos HD stylées

Netflix se moque des drones d’Amazon (vidéo)

Présentation du drone ambulance (en anglais) :


© TU Delft

Cécile David