VIDÉO – Une pub Dunkin Donuts « bizarre et raciste » retirée en Thaïlande

L’enseigne Dunkin Donuts serait-elle allée trop loin en utilisant une femme noire dans une publicité pour des beignets au chocolat ? Sans conteste, affirme l’ONG Human Right Watch.

0
3298
La pub Dunkin Donuts choquerait plus les Américains que les Thaïlandais. ©DR

La chaîne de restauration américaine Dunkin Donuts a annoncé, mardi 3 septembre, le retrait de sa publicité pour un beignet au chocolat en Thaïlande, après avoir été accusée de racisme sur les réseaux sociaux. Le spot vidéo, décliné en affiches placardées dans les rues, présente une jeune femme blanche dont la couleur de peau vire au noir quand elle engloutit son « charcoal » donut (donut « charbon »).

Parmi les personnes scandalisées, Phil Robertson. Le responsable « Asie » de l’ONG Human Right Watch trouve « aussi bizarre que raciste que la marque Dunkin’ juge utile, pour vendre un beignet de chocolat, de colorer la peau d’une femme noire et d’accentuer le contraste avec ses lèvres en les marquant d’un rouge à lèvres rose brillant ».

Avant que la vague d’indignation ne se transforme en tsunami, l’enseigne s’est excusée. « Dunkin Donuts reconnaît le manque de tact de cette publicité. Nous travaillons avec notre franchise pour retirer immédiatement le spot télévisé et pour changer la campagne », a déclaré Karen Raskopf, porte-parole du fabricant de beignets.

> Lire aussi : Des baskets Adidas jugées racistes ne verront pas le jour

Pub Dunkin Donuts : choquante aux USA, mais pas en Thaïlande

« WTF #Dunkin Donuts ! Utiliser des images racistes pour vendre des donuts en #Thailand – Pourquoi pensez-vous que ce soit possible de le faire en Asie et pas aux #USA ? ». Par cette question postée sur son compte Twitter, P. Robertson met en effet le doigt sur une réalité. Si cette publicité pour un beignet au chocolat choque en Occident, elle ne froisserait pas autant les Thaïlandais. Et pour cause. Dans ce pays, il n’est pas rare d’utiliser des stéréotypes raciaux dans des réclames, rapporte Associated Press. Citons, en exemple, ces tubes de dentifrice à base d’herbes estampillés du slogan « Si c’est noir, c’est bon ! », ou la marque de balais « Black man » dont le logo est un homme de couleur…

Voici l’objet du scandale : la publicité Dunkin Donuts pour des beignets au charbon

Julie Toury