Votez pour la future combinaison de la Nasa !

La Nasa propose aux internautes de choisir, parmi trois modèles, le style de sa future combinaison spatiale. Clôture des votes le 15 avril.

0
1199
Option 3 : Trends in Society. - crédit photo : Nasa ©DR

Plutôt gris bleu ou anthracite ? Ambiance aquatique ou terrestre ? Jusqu’au 15 avril, les internautes peuvent voter pour la future combinaison de la Nasa. Attention, ils n’auront le pouvoir que sur l’aspect esthétique de l’équipement. La combinaison en question sera utilisée uniquement sur Terre au sein de simulateurs. Voilà pourquoi elle n’est pas équipée de protections thermiques et de composants contre les radiations, précise sur son site internet la Nasa. De tels éléments rendraient inconcevables la conception des modèles mis en avant par l’agence. Trois options sont possibles : Biomimicry, Technology et Trends in Society. Présentation.

Combinaison Nasa : Biomimicry, Technology ou Trends in Society ?

1. Le premier modèle est baptisé Biomimicry. Les couleurs sont sobres (nuance de gris). Ce design très aquatique fait référence à la résistance de certains poissons dans les milieux hostiles. Lorsqu’il fait nuit, des faisceaux lumineux apparaissent sur le torse de l’astronaute et derrière sa tête.

2. La deuxième combinaison s’appelle Technology. Plus futuriste que la première, elle fait penser aux costumes de certains super-héros. Des panneaux lumineux façon gilet de sécurité permettent aux astronautes de se repérer en un clin d’œil.

3. Pour le dernier modèle, Trends in Society, les stylistes ont misé sur l’originalité. Là encore, l’équipement dispose d’une option électroluminescence mais se démarque par les formes présentes sur le torse : des sortes de gouttes géantes entourées d’un trait jaune épais.

À Réponse à tout, nous avons un faible pour l’option numéro 2, la plus plébiscitée pour le moment. Et vous ?

1. Option A : Biomimicry


© Nasa

2. Option B : Technology


© Nasa

3. Option C : Trends in Society


© Nasa

Sur le même thème :

Lire aussi : La Nasa vous paie pour repérer les astéroïdes

Lire aussi : Trouvez le nom des petites lunes de Pluton !

Cécile David