8.7 C
Paris
lundi 28 novembre 2022
Accueil Wikileaks : les États-Unis, indignes de confiance ? Dans un document daté du 22 mai 2012, la NSA indique que François Hollande aurait « accepté la tenue de réunions secrètes à Paris pour discuter de la crise dans la zone euro ». - crédit photo : Matt Dunham - AP

Dans un document daté du 22 mai 2012, la NSA indique que François Hollande aurait « accepté la tenue de réunions secrètes à Paris pour discuter de la crise dans la zone euro ». – crédit photo : Matt Dunham – AP

Dans un document daté du 22 mai 2012, la NSA indique que François Hollande aurait « accepté la tenue de réunions secrètes à Paris pour discuter de la crise dans la zone euro ». – crédit photo : Matt Dunham – AP